Médaille commémorative de la guerre 1870-1871. B. Giovanangeli, E. Labayle, J.F. Le 8 décembre 1870, la Délégation du Gouvernement de la Défense nationale de Tours fut transférée à Bordeaux. Elle fut décimée par la dysenterie. Le gouvernement français dut reculer mais le danger prussien apparut dans toute son ampleur et l’opinion publique française jugea de plus en plus la guerre comme inévitable, tout en se prononçant, comme le faisait remarquer le ministre d'État Eugène Rouher, « dans le sens d'un agrandissement » au profit de la France[7]. Buy La Guerre de 1870 (Bilingual French & English Edition) - Wargame from Cerigo Editions - part of our War Games collection. En France comme en Allemagne, la mémoire de la guerre de 1870 se matérialise rapidement dans l'architecture et l'urbanisme. La Prusse doit rassembler ses forces et les tenir en réserve pour un moment favorable qu'on a déjà laissé passer plusieurs fois. Le projet d'unification allemande prit naissance, quant à lui, avec les Discours à la nation allemande (Reden an die deutsche Nation) de Johann Gottlieb Fichte qui, en décembre 1807, essaya d'éveiller un sentiment national dans le but de susciter la création d'un État national allemand, sur les ruines du Saint-Empire romain germanique, libérant les Allemands de l'occupation napoléonienne. « Discussions sur la guerre dans un café parisien », paru dans The Illustrated London News, le 17 septembre 1870. Account en lijsten Account Retourzendingen en bestellingen. Les Prussiens attaquèrent Dijon les 21, 22 et 23 janvier 1871. Pour lui donc, primait la force. L'ambassadeur de France, Vincent Benedetti, fut reçu, le 13 juillet, à Ems par le roi de Prusse qui lui confirma son approbation du retrait du prince mais ne voulut pas s'engager plus avant (pour ne pas céder aux exigences françaises), considérant l'affaire comme close. … La Grèce, la Belgique et l’Italie y parvinrent. La guerre franco-prussienne et l'annexion de l'Alsace-Lorraine ont suscité la création d'un certain nombre de chansons, la plupart dans le style revanchard propre à l'époque, parmi lesquelles : « Bismarck Aussagen, die dann auf die verkürzte und viel zietierte Formel « Ohne Jena, Kein Sedan » hinausliefen, knüpten in gewisser Weise an Deutungsangebote der Niederlage von 1806 an, die seit den Freiheitskriegen gerade auch in Jena von der Kräften der liberalen und nationalen Bewegung entwickelt worden waren. La Garde nationale mobile mobilisée n'était pas en mesure de résister à l'ennemi. Mais, faute de cadres, d'équipement et de formation militaire suffisants, ces volontaires ne furent pas en mesure de vaincre les troupes allemandes aguerries. Relation Illustrée de la Campagne Franco-Allemande avec Portraits, Dessins de Batailles, Plans, Cartes Géographiques & Topographiques d'après des Croquis pris sur le Théâtre même des Evénements. Celui-ci joua la carte du secret d’État pour faire silence. Bien que victorieuse dans la quasi-totalité des combats, l'armée allemande perdit parfois plus de soldats que la France. La politique du chancelier Bismarck fut dès lors d'isoler diplomatiquement la France. Le pistolet Lefaucheux modèle 1870 de marine, avec un calibre de 12 mm, est employé durant le conflit de 1870 avec des cartouches de 12 mm à broches. Travailleurs français, allemands, espagnols, que nos voix s'unissent dans un cri de réprobation contre la guerre ! Il se diffusa pendant la Belle Époque et conduisit après l'assassinat de Jean Jaurès, partisan de la paix, le 31 juillet 1914, au ralliement des pacifistes à l'Union sacrée et à la Première Guerre mondiale. I n de zomer van 1870 brak de Frans-Duitse Oorlog uit. Histoire Politique et Militaire de la Guerre de 1870-1871. Bismarck aurait choisi Versailles en représailles de la décision de Louis XIV de mettre à sac le Palatinat[41]. Filename Filetype Size Date Compatibility 1.0 LaGuerrede1870v1.0.vmod: 17.33 MB Les réserves sont constituées de longue date et le commandement est formé de généraux et d'états-majors entraînés par des exercices annuels. Tunique en drap bleu foncé à deux rangées de boutons ; col jonquille avec passepoil bleu ; parements bleus avec passepoils jonquilles ; épaulettes écarlates ; boutons en cuivre avec le numéro du régiment ; pantalon garance tombant droit sur le cou-de-pied ; guêtre en cuir ou de toile blanche selon la tenue ; le képi garance avec bandeau bleu portant le numéro du régiment décoré en drap jonquille ; pompon à flamme écarlate ; jugulaire en cuir ; grand équipement en cuir noir. Les résultats du vote renforcèrent le gouvernement qui organisa des élections municipales deux jours plus tard. ». Médaille commémorative de la guerre 1870-1871, revers. Early August 1870. var sc_security="a898acd3"; Your email address will not be published. Général Barthelémy-Edmond Palat (pseud.Pierre Lehautcourt). Par surcroît, l'effet vulnérant de la balle Chassepot était dévastateur. Il alla des Vendéens royalistes aux Chemises rouges de Garibaldi[35]. Pressé d'en finir, le gouvernement adressa secrètement, le lendemain, une demande de négociation à Bismarck. ». Cette certitude allait de pair avec la conviction qu’il exprimait ainsi : « Si les Français nous combattent seuls, ils sont perdus ». Cette défaite provoqua un véritable traumatisme au sein des sphères intellectuelles françaises dans les années 1870, forcées malgré eux de constater la faillite collective et morale de leurs élites dans le cadre de la guerre franco-allemande. Publisher: Vae Victis Era: Post-Napoleonic Year: 2020 Topic: Franco-Prussian War Players: 1 to 2 Scale: Operational Length: Files. Dans la nuit du 5 au 6 janvier, les bombardements sur Paris commencèrent[34]. Cependant, à partir de la crise boulangiste, un nationalisme revanchard se développa, dans une partie de la presse et l'opinion française, renforcé par l'affaire Dreyfus. Il reconstitua trois armées : l'armée du Nord, l'armée de la Loire et l'armée de l'Est. Published by: Henri Plon I confirm that the maps and plans are in excellent++ … Ga naar primaire content.nl. Retour vers la page d'accueil Cependant, la France voulait obtenir la garantie qu'aucun autre prince de la maison Hohenzollern ne prétendrait jamais plus au trône d'Espagne. Cependant, Bismarck, bien informé des réalités de l'armée française, fort peu préparée à une guerre européenne et démoralisée par le désastre de l'expédition au Mexique, en avait décidé autrement. Ceci aboutit à la création de l’École Libre des Sciences Politiques en 1872 à Paris par Boutmy, qui s'entoure d'un cercle d'éminents universitaires, comptant dans ses rangs Hippolyte Taine, Ernest Renan, Albert Sorel et Paul Leroy-Beaulieu. Tandis que du côté français, les œuvres (panoramas, sculptures, etc.) Ce n'est pas par des discours et des votes de majorité que les grandes questions de notre époque seront résolues, comme on l'a cru en 1848, mais par le fer et par le sang. Le 19 novembre, Ricciotti Garibaldi infligea une défaite aux Prussiens du général Werder à Châtillon-sur-Seine. Au début de la campagne de 1870, l'armée française compte 63 régiments de cavalerie, répartis en cavalerie légère (chasseurs et hussards), cavalerie de ligne (dragons et lanciers) et cavalerie de réserve (cuirassiers et carabiniers), ainsi que la cavalerie d'Afrique (chasseurs d'Afrique et spahis). Le manque de vivres, le bombardement quotidien et la succession des échecs militaires provoquèrent une agitation croissante de la population parisienne qui fit craindre au gouvernement provisoire une prochaine révolte. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'ambassadeur de France alla cependant saluer le roi de Prusse avant son départ pour Berlin. Cliquez sur une vignette pour l’agrandir. La constitution d'un vaste empire colonial va permettre en partie de retrouver sa puissance mise à mal. Fast and free shipping free returns cash on delivery available on eligible purchase. Monument aux Combattants et Défenseurs du Tarn-et-Garonne de 1870-1871 d'Antoine Bourdelle. Mathilde Benoistel, Sylvie Le Ray-Burimi, Christophe Pommier (dir). Napoléon III et Bismarck, le 2 septembre 1870 à Donchery, entrevue après la bataille de Sedan d'après Wilhelm Camphausen (1915). Le 17 décembre, les Prussiens évacuèrent la ville étant informés de l'arrivée des troupes régulières françaises menées par le général Bourbaki. Les historiens Jean-Pierre Azéma et Michel Winock soulignent que le montant exigé « représentait beaucoup plus que ce que la guerre avait coûté aux Allemands : ce n’était pas une simple “indemnité”, c’était un tribut »[40]. La guerre franco-allemande[6] s’inscrivit dans le contexte troublé du XIXe siècle où les aspirations nationales de peuples s’exprimèrent à plusieurs reprises sans toujours aboutir à la création d’un État-nation. La carte historique des monuments de guerre de 1870-1871 de Metz Métropole présente également un sentier spécifique appelé "Chemin de mémoire", situé à Rozérieulles, commune voisine de Gravelotte où se trouve le Musée d'Histoire de la guerre de 1870 et de l'annexion. L'annexion devait concerner la Moselle et l'Alsace dont le Territoire de Belfort, mais étant donné la résistance jusqu'au bout des troupes françaises du colonel Denfert-Rochereau lors du siège de Belfort, ce territoire resta à la France en contrepartie d'autres territoires lorrains, notamment les villages correspondant au champ de bataille de Saint-Privat : « le tombeau de ma garde » disait Guillaume Ier de Prusse. Les Français sont défaits à plusieurs reprises début août sur le front de l'Est. Le 20 janvier 1871, le gouvernement de la Défense nationale se résolut à demander l'armistice, dont il avait une première fois repoussé les conditions en septembre lors de l'entrevue de Ferrières. Il fut remplacé le 26 janvier, à la suite d'une tentative de suicide, par le commandant du 20e corps, le général Clinchant, qui, encerclé par les Allemands, n’eut d’autres ressources que de négocier avec le général suisse Hans Herzog l'entrée des soldats français désarmés en Suisse, le 1er février 1871, ce qui provoqua la disparition de l’armée de l’Est. La France dut céder à l'Allemagne l'Alsace, française depuis les traités de Westphalie (1648) et Ryswick (1697), les territoires annexés par Louis XIV dont Strasbourg en 1681, ainsi que Metz, française depuis le siège de 1552, soit tout ou partie de cinq départements de l'Alsace et de la Lorraine : Elle dut également payer une indemnité de guerre de 5 milliards de francs-or. Des francs-tireurs[35] harcelèrent les arrières de l'armée allemande. L'armée prussienne disposait, en outre, d’une artillerie lourde. Aucun officier supérieur français n'accepta d'être sous ses ordres. Une partie de ces volontaires bretons fut incorporée à la IIe armée de la Loire et participa à la bataille du Mans, dernière défaite avant l'armistice[7]. Les régiments d'active sont commandés par des officiers entraînés à leurs responsabilités. Watch the latest videos from La guerre de 1870 en images et cartes postales anciennes. Cette guerre fut considérée par Otto von Bismarck, Premier ministre prussien, qui fit tout pour qu'elle advienne, comme une conséquence de la défaite prussienne lors de la bataille d'Iéna de 1806 contre l'Empire français. La politique de Bismarck avait triomphé. Ici reposent les soldats français décédés de leurs blessures au lazaret de Lübeck. (Signé : A.) Son rechargement est lent du fait de sa conception. Il rejoignit ses trois collègues à Tours le 9 octobre. Les forts de Joux et du Larmont ne se rendirent que le 10 février après avoir occasionné de lourdes pertes aux Allemands. La guerre franco-prussienne, 1870-1871 Carte de l'Europe en 1871 La guerre franco-prussienne se termina par le traité de Francfort en 1871. Début d'un gros dossier sur la guerre de 1870. L'ordre fut alors donné à la place fortifiée de Belfort de se rendre, ce qu'elle fit, le 18 février, l'ennemi lui rendant les honneurs de la guerre. Gambetta lui confia le commandement de tous les corps francs de la zone des Vosges, de Strasbourg à Paris et une brigade de gardes mobiles. Le 19 juillet, la France déclara la guerre à la Prusse[20]. Le roi de Prusse fut proclamé empereur, le 18 janvier 1871, dans la galerie des Glaces du château de Versailles. Le traité de paix, signé le 10 mai à Francfort-sur-le-Main, consacre la victoire allemande. Bivouac après le combat du Bourget, 21 décembre 1870 (1873). Titre de couverture : La Guerre de 70. Napoléon III orienta alors ses revendications sur des territoires non allemands: Belgique et Luxembourg. Watch the latest videos from La guerre de 1870 en images et cartes postales anciennes. Tout cela fut intégré soit à la Convention concernant les lois et coutumes de la guerre sur terre adoptée à la Haye le 29 juillet 1899 soit à la convention adoptée lors de la 2e Conférence de la Haye conclue le 18 octobre 1907 quant aux droits et les devoirs des Puissances et des Personnes neutres en cas de guerre sur terre, dont les dispositions sont toujours en vigueur aujourd'hui (articles 11 à 15 de la Convention)[43]. Required fields are marked *. Account en lijsten Account Retourzendingen en bestellingen. Prime Winkel-wagen. Prime … Encerclé à Sedan, l'empereur capitule le 2 septembre 1870. Gambetta, craignant une renaissance de la chouannerie royaliste, regarda avec méfiance cette armée. Ces deux principes compensèrent largement les faiblesses du fusil allemand Dreyse et du fusil bavarois Werder, face aux qualités du Chassepot français. Publication date 1876 Topics Medicine, Military, Military Medicine, Franco-Prussian War, 1870-1871 Publisher Bruxelles : Manceaux Le 15, elle fut approuvée par le Corps législatif. Une seule grande batterie fut constituée par le colonel de Montluisant à Saint-Privat le 18 août. De la garde nationale au 12 e Régiment d’Infanterie Mobile de la Nièvre. L'armée du Nord fut dirigée par le général Bourbaki puis par le général Farre qui fut remplacé par le général Faidherbe, le 3 décembre 1870. D’autres généraux dont Camille Crémer et Pallu de la Barrière ainsi que l'amiral Penhoat réussirent à passer le massif du Jura enneigé avec plusieurs milliers d’hommes et à rejoindre Lyon par Gex. Après avoir réussi à unifier les États germaniques du Nord en créant la confédération de l'Allemagne du Nord en 1867, Otto von Bismarck souhaita réunir les États catholiques du Sud (notamment la Bavière, le pays de Bade et le Wurtemberg, traditionnellement francophiles) pour créer un nouvel Empire allemand qui aurait alors été une puissance économique et militaire considérable et aurait changé l'équilibre des puissances en Europe, jusque-là dominée par l'Angleterre, la France, l'Autriche et la Russie, mais ce projet ne put aboutir. La conséquence immédiate de la guerre de 1870 fut l'avènement de l'Empire allemand — l'Allemagne bismarckienne — et donc d'un pays unifié en tant que nation et en tant qu’État, qui domina[réf. Le canon de campagne français ou « pièce de 4 » utilisait surtout des obus fusants — réglés avant le chargement dans le canon, pour seulement trois distances d'éclatement possibles — plutôt que des obus percutants, explosant à l'impact. Forts de cette victoire, les États allemands s’unissent en un Empire allemand, proclamé au château de Versailles, le 18 janvier 1871. Lors de situations graves, voire désespérées, ce fut du sacrifice des soldats que dépendit le salut de l’armée[23]. Le nouvel empire affirme sa puissance en Europe au détriment de l’Autriche-Hongrie et de la France. L'armée de la Loire, commandée par Chanzy, fut vaincue au Mans, l'armée de l'Est, commandée par Bourbaki, fut stoppée à la bataille d'Héricourt et ne put rejoindre Belfort, l'armée du Nord, commandée par Faidherbe, fut vaincue à Saint-Quentin et les Parisiens le furent à Buzenval. En quelques semaines, l'armée française, mal préparée, est défaite. Toutefois, ce sentiment perdit progressivement de sa force et se réduisit ensuite à une nostalgie des « provinces perdues » jusqu'à la fin du XIXe siècle[42]. Ils attendirent en vain des carabines américaines qui étaient bloquées, faute d'en avoir payé les droits de douane, à Brest. Les fusils Dreyse ont une portée et une précision moindre que les Chassepot français, mais l'armée prussienne est beaucoup plus entraînée et son commandement beaucoup mieux hiérarchisé, avec un système de transmissions efficace, conformément aux doctrines de l'Académie de guerre de Prusse[30]. Probeer. Le blogue de Carl Pépin, Ph. Pour réaliser l’unité de l’Allemagne autour de la Prusse, il convenait, en premier lieu, d’éliminer l’Autriche qui présidait la Confédération germanique rassemblant tous les États allemands dans un vaste ensemble dont le poids politique était à peu près nul. L'ambition des fondateurs de la nouvelle école était de doter la IIIe République d'élites, la formation des élèves étant totalement repensée avec notamment une approche pluridisciplinaire et une ouverture à l'international. Dans le conflit, elle choisit de concentrer ses troupes sur des points précis, plutôt que de les disperser. En conséquence, l’Autriche se trouva écartée des affaires allemandes. Les armées de la confédération de l'Allemagne du Nord, des États de Bavière et de Wurtemberg, de Bade et de Hesse-Darmstadt sont organisées selon le modèle prussien. Cette lacune avait provoqué de sérieuses contestations entre les belligérants, et des mesures de représailles. Deux médaillons portent les noms de villes où les officiers et leurs soldats se sont distingués : Patay, Orléans, Belfort, Bapaume, Coulmiers, Bitche. Toute autre était la vision d’Otto von Bismarck, ministre-président de Prusse, qui, issu de la noblesse terrienne, était conservateur. Buy Guerre De 1870-71: Les Dernieres Campagnes Dans L'est by Beauquier, Charles online on Amazon.ae at best prices. L'élément déclencheur : la candidature d'un prince prussien au trône d'Espagne, Les ratés de la Défense nationale : le camp de Conlie, Fondation de l'École Libre des Sciences Politiques, Progrès du droit humanitaire international, « n'a plus rien d'autre à dire à l'ambassadeur », « nous sommes prêts et archi-prêts, la guerre dût-elle durer deux ans, il ne manquerait pas un bouton de guêtre à nos soldats ». Des monuments, des mémoriaux et des toponymes sont ainsi inaugurés, qui donnent lieu à des commémorations officielles auxquelles participent les associations d'anciens combattants. En France, l'édification de monuments commémoratifs a été, pour une part, l’œuvre du Souvenir français et celle des sections de vétérans. De Frans-Duitse of Frans-Pruisische Oorlog was een gewapend conflict tussen Frankrijk en een door Pruisen aangevoerde coalitie van de Noord-Duitse Bond en een aantal Zuid-Duitse koninkrijken dat duurde van 19 juli 1870 tot 10 mei 1871.Het eindresultaat was een overwinning voor Pruisen en zijn bondgenoten. Elle investit le 19 février un gouvernement dirigé par Adolphe Thiers. Le général de Kératry avait constitué une armée de Bretagne forte de 60 000 volontaires bretons qui furent rassemblés au camp de Conlie à 24 km du Mans. Le 21 juin 1870, poussé par Bismarck[12],[13],[14],[15], Léopold de Hohenzollern-Sigmaringen, un cousin catholique du roi Guillaume Ier de Prusse, accepta l'offre que lui faisait le général Prim, l'homme fort du gouvernement espagnol, d'être candidat au trône d'Espagne[16].